top of page

Les sodas zéro sont-ils vraiment une alternative intéressante aux boissons sucrées ?

Dernière mise à jour : 23 févr. 2023



Certains mythes ont décidément la vie dure...

Nous pensons réellement bien faire en optant pour un soda zéro. Nous refusons les sodas classiques, véritables bombes de sucre, et à raison ! Nous connaissons les méfaits du sucre et nous tentons de le fuir comme la peste.

Nous avons tourné le dos aux boissons lights parce qu'on nous a dit qu'elles étaient bourrées d'édulcorants, et puis le goût n'était vraiment pas au rendez-vous.

Sauf que les sodas zéro (la publicité s'est bien gardée de nous le dire !) sont, eux aussi, des concentrés d'édulcorants. En fuyant la peste, nous avons donc opté pour le choléra... ou pire encore !


La publicité a détourné notre attention vers une promesse irrésistible : zéro calorie ! 🤩

"Buvez votre boisson sucrée préférée, avec le même goût sucré mais sans les calories !"

Zéro calorie... ça fait rêver. Qui y résisterait ?

Mais, derrière cette promesse, se cache une sombre réalité.

Les édulcorants utilisés, pour la plupart artificiels, aux noms rébarbatifs tels que "aspartame, acésulfame K, sucralose, glycosides de steviol, etc." peuvent avoir des effets dévastateurs sur notre corps. De nombreuses études scientifiques ont déjà été réalisées depuis une vingtaine d'années et leurs résultats sont très interpellants.


Les édulcorants augmentent... l'appétit!

Les édulcorants ont un goût sucré, plus sucré que le sucre lui-même! Le cerveau, recevant l'information de ce goût sucré, attend sa récompense : les calories qui lui sont normalement associées. Mais il a beau attendre, rien ne vient... Cette "tromperie" provoque, un peu plus tard, une faim irrésistible orientée vers les produits sucrés et gras pour enfin faire le plein de ces calories tant attendues.

En diminuant la sécrétion de leptine (hormone de la satiété) et en augmentant celle de la ghréline (hormone de la faim), les édulcorants stimulent l'appétit et, au cours du repas qui suit, on se retrouve à manger bien au-delà de sa faim réelle. La quantité de calories ingérées à ce moment peut exploser.

De plus, les édulcorants modifient la composition corporelle en augmentant la graisse abdominale, délétère pour la santé cardiovasculaire.

Par ailleurs, leur goût hyper sucré entretient la dépendance et l'addiction aux mets sucrés. La boucle est bouclée...

Un microbiote altéré

Ces substances artificielles perturbent et modifient également notre microbiote intestinal (déjà si fragile et exposé à tant d'agressions...). D'une part, comme les édulcorants fermentent dans l'intestin, ils peuvent provoquer ballonnements et flatulences. D'autre part, ce microbiote altéré peut entraîner une intolérance au glucose ainsi qu'un métabolisme perturbé menant, à terme, à l'insulinorésistance et au diabète.


Autres effets non négligeables:

  • ils accélèrent le vieillissement de la peau et des cellules

  • ils augmentent les risques de développer un cancer et des maladies cardio-vasculaires

  • ils multiplient par trois le risque de démence, d'AVC et d'Alzheimer précoce

  • ils augmentent le risque de naissance prématurée lorsque la future maman est grande consommatrice (le risque augmente avec la quantité)

En conclusion, non seulement les boissons zéro sucre et zéro calorie, tout comme les boissons lights, ne sont pas du tout intéressantes pour perdre du poids ou le maintenir mais, en plus et surtout, elles mettent notre santé en danger. Donc: fuyons-les!


Mais alors, par quoi les remplacer ?

Heureusement, des alternatives saines (et souvent moins chères) s'offrent à nous. En voici quelques exemples:


  • l'eau pure, bien évidemment

  • les thés, chauds ou glacés selon la saison et les goûts personnels, ainsi que les tisanes

  • les jus de légumes (moins sucrés que les jus de fruits)

  • les soupes

  • les eaux infusées maison (les eaux aromatisées du commerce peuvent être consommées de manière occasionnelle en vérifiant au préalable sur l'étiquette qu'elles ne contiennent ni sucre, ni édulcorants, ni autres additifs: la composition doit se résumer à de l'eau et des arômes naturels); mais est-ce vraiment si compliqué d'ajouter quelques vrais morceaux de fruits frais à son verre d'eau ? Cela revient beaucoup, beaucoup moins cher et, au passage, on bénéficie de quelques vitamines...😉

Pour aller plus loin:

Étude réalisée par une équipe du Massachusetts General Hospital (MGH): Aspartame may prevent, not promote, weight loss by blocking intestinal enzyme's activity: Study identifies possible mechanism behind sugar substitute's lack of effectiveness: https://www.sciencedaily.com/releases/2016/11/161122193100.htm

"Produits lights: la vérité sur les faux sucres": vidéo sur YouTube https://youtu.be/jn__p1JVuDQ (expérience du Dr Katherine Appleton de l'Université de Bornemouth (à la minute 21:22) sur la prise alimentaire augmentée faisant suite à la consommation d'un soda édulcoré en fin d'exercice physique)



Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page